Hirsutisme

L’hirsutisme est une maladie caractérisée par l’apparition de poils de type masculin chez la femme. On peut l’apercevoir notamment au niveau du visage, du thorax ou encore des fesses.

Définition de l’hirsutisme

Plus connu sous le nom d’hyperpilosité, l’hirsutisme est une augmentation excessive de poils dans les parties du corps généralement lisses (imberbes) à savoir le visage, le ventre, les fesses, le thorax et le dos chez la femme. Il est différent de l’hypertrichose qui est un accroissement normal de la pilosité féminine.

L’hirsutisme démarre avec les premières règles et progresse au fil du temps.

une femme victime d'hirsutisme

Affectant 5 à 10% des femmes, il est dû à un déséquilibre hormonal qui provient parfois de la génétique et peut à long terme causer des problèmes de fertilité.

C’est pour cette raison qu’il est primordial de faire appel aux services d’un professionnel de la santé à partir du moment où les premiers symptômes de la pathologie commencent à se montrer.

femme consultant un médecin

Quelles sont les causes de la pilosité excessive chez la femme ?

A l’âge de la puberté, on assiste à une association d’hormones féminines et masculines.

Influencées par l’action des ovaires et du cycle menstruel, les hormones femelles sont plus nombreuses chez la femme que les hormones masculines, ce qui est normal.

Cependant, lorsque ce mélange est perturbé, c’est-à-dire que si la femme a des niveaux élevés d’hormones sexuelles masculines ou androgènes, une croissance excessive de poils se produit, donnant naissance à un cas d’hirsutisme.

femme présentant un cas d'hirsutisme

70 à 80% des cas d’hirsutisme proviennent du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) qui est une affection hormonale combinant une accélération du nombre des ovaires par les androgènes, des signes d’hyperandrogénie et un défaut d’ovulation.

Certains facteurs comme les troubles héréditaires de l’hormonogenèse, les antécédents familiaux, l’accroissement de la sensibilité des récepteurs du follicule pileux aux androgènes (ici, on parle d’hirsutisme idiopathique), la dystrophie ovarienne polykystique, l’hypersécrétion d’androgènes par les ovaires et l’emploi de médicaments stéroïdes anabolisants peuvent également expliquer l’apparition de l’hirsutisme féminin.

stéroides, causes de l'hirsutisme

Par quels symptômes reconnait-on l’hirsutisme ?

Le symptôme principal de cette affection cutanée est la présence excessive de poils à différents endroits du corps : ventre, poitrine, cuisses, cou, dos et visage (lèvres supérieures et menton). Ces poils sont épais, plus fournis et ont une couleur foncée, contrairement aux poils fins et clairs du duvet.

En plus de la quantité démesurée de poils, l’hirsutisme se caractérise aussi par d’autres symptômes comme :

  • Une irrégularité des cycles menstruels
  • La rudesse de la voix
  • L’acné, particulièrement s’il se révèle sur le visage, la poitrine ou le dos

acné, facteur à risque de l'hirsutisme

Une mauvaise prise en charge de cette maladie allonge le risque d’hyperplasie et de cancer de l’endométriose.

Elle peut aussi entrainer d’autres complications médicales telles que le diabète gestationnel, les problèmes de surpoids, une pression artérielle élevée, les maladies cardiovasculaires et une hyperlipidémie qui traduit le taux excessif de graisse dans le sang.

troubles cardiovasculaires

Pour éviter toutes ses complications, il est conseillé de débuter le traitement de l’hirsutisme dès que les symptômes primaires s’affichent. Cela permettra de ralentir le développement de la pathologie.

Remarque :
Si vous suivez un traitement hormonal contraceptif, assurez-vous que les règles de privation viennent régulièrement afin de limiter les risques d’une hypertrophie endométriale.

Quelles sont les mesures à prendre pour prévenir l’hyperpilosité chez la femme ?

En opérant quelques changements sains dans votre mode de vie, vous pourrez efficacement freiner l’évolution de l’hirsutisme.

Ces mesures préventives sont entre autres :

  • L’utilisation d’une crème dermatologique de type crème E45
  • Opter pour une alimentation essentiellement riche en éléments nutritifs
  • La pratique régulière du sport

pratiquer le sport pour éviter l'hirsutisme

  • Se passer de l’usage de certains médicaments, susceptibles d’intensifier le volume des poils
  • Employer des contraceptifs hormonaux qui abrègent le taux d’hormones androgènes dans le métabolisme si l’on n’est pas encore à l’étape de la ménopause.

Comment traiter un cas d’hirsutisme ?

Il existe plusieurs solutions curatives en ce qui concerne l’hirsutisme car il se traite de différentes manières.

Les méthodes auto-administrées (décoloration, rasage, épilation à la cire ou au fil, crème dépilatoire, etc.) sont des moyens de guérison à court terme, qui peuvent être appliqués par les personnes atteintes elles-mêmes. Néanmoins, elles n’entravent pas définitivement la pousse des poils et certaines d’entre elles, déclenchent même des irritations cutanées.

technique pour se débarrasser de l'hirsutisme

On peut aussi noter comme remèdes anti-hirsutisme le traitement au laser et l’électrolyse.

L’électrolyse est une technique qui consiste à répandre, à travers une aiguille, un courant électrique dans le follicule pileux de telle sorte à le dégrader et à bloquer la repousse des poils de manière irrévocable. A l’image du traitement au laser, ce moyen doit être effectué par un spécialiste.

Le traitement au laser a pour objectif de détruire le follicule pileux en se servant de lumières laser à très forte puissance. Réalisé dans un endroit spécifique avec l’assistance d’un professionnel qualifié, ce traitement fonctionne à long terme et apporte des résultats notables en quelques jours.

solution pour traiter l'hirsutisme

Pour contrer l’hirsutisme, il est parfois demandé d’avoir une alimentation saine en se basant sur certaines règles telles que l’élimination des aliments raffinés (pain blanc, pâtes), des produits industriels, du tabac et de l’alcool, la diminution de la viande rouge, l’usage des huiles végétales comme l’huile d’olive dans ses préparations et le fait de s’hydrater suffisamment.

huile d'olive

L’arbre au poivre et le palmier nain d’Amérique sont des astuces naturelles préconisées pour combattre l’excès de poils. Grâce à leurs effets anti-androgènes, ils font baisser les niveaux d’hormones masculines dans le corps.

L’hyperpilosité se soigne également avec des médicaments comme la crème Vaniqa. Ce produit fabriqué à base d’Eflornithine, paralyse l’activité de l’ornithine décarboxylase, une enzyme essentielle à la croissance pilaire et permet ainsi de réduire la multiplication des poils, particulièrement au niveau du visage et du cou.

Notre traitement anti-hirsutisme

Produit médical Vaniqa
Consulter la fiche produit

Acheter sur notre pharmacie en ligne