Angine de poitrine

L’angine de poitrine n’est pas considérée par la médecine comme une maladie mais plutôt un symptôme. Elle se constitue par une douleur au niveau du torax lors d’un effort physique ou un gros coup de stress.

L’angine de poitrine, de quoi s’agit-il ?

L’angine de poitrine, communément appelée angor est un problème respiratoire causé par une absence d’oxygène au niveau du cœur ou ischémie du myocarde.

Liée le plus souvent à une réduction du débit sanguin dans une artère coronaire, elle se définit comme une douleur thoracique associée à la contraction des vaisseaux localisés dans l’appareil cardiaque.
Cette douleur s’accompagne parfois de palpitations, d’une gêne respiratoire ou d’angoisse et lorsqu’un infarctus du myocarde survient, elle devient plus intense et se prolonge.

définition de l'angine de poitrine

Rappelons qu’en prenant de l’âge, le durcissement des artères ou artériosclérose évolue progressivement et les artères vieillissent et perdent leur élasticité. N’étant plus élastiques, ces artères peuvent facilement se réduire si en même temps, la personne suit une alimentation déséquilibrée, c’est-à-dire composée principalement de graisses et d’aliments riches en cholestérol. En effet, cet excès de graisse est déposé au fur et à mesure sur les parois situées à l’intérieur des artères, formant ainsi des plaques d’athérome.

Ces dépôts de graisse et ces plaques d’athérome favorisent l’apparition de l’athérosclérose vu qu’elles sont à l’origine de la constriction des artères.

La conséquence de cette action est la réduction de la circulation sanguine, qui affecte le cœur et produit une douleur ou un trouble thoracique qui n’est autre que l’angine de poitrine.

douleur thoracique

En plus d’être à la base de l’angor, le resserrement des artères coronaires conduit aussi à un infarctus du myocarde, à une insuffisance cardiaque et dans les cas les plus extrêmes à une mort cardiaque brusque.

Il existe 2 types formes d’angine de poitrine qui se distinguent par l’intensité de la douleur.

L’angine de poitrine stable

Ce type d’angine, qualifié aussi d’angor d’effort est suscité par l’insuffisance coronarienne chronique au cours de la pathologie athéromateuse.

Elle s’affiche pendant une activité physique et disparait à l’interruption de cette dernière et ses caractéristiques restent identiques au fil des années, ce qui veut dire que les causes et la durée ne changent pas.

L’angine de poitrine instable

Cette forme d’angine est la plus grave et contrairement à l’angor stable, elle advient même au repos et peut occasionner un infarctus du myocarde.

Elle se révèle par des douleurs thoraciques qui se présentent sous forme de crises plus régulières et plus longues. En cas de survenance d’une angine de poitrine instable, il faut consulter un médecin pour examiner sa fonction cardiaque et l’activité de ses artères coronaires.

Quelles sont les causes et manifestations de l’angine de poitrine ?

La principale cause d’une crise d’angor est la carence en oxygène du muscle cardiaque en raison d’une présence excessive de plaques d’athérome sur la paroi de l’artère coronaire.
Notez que lorsque cette artère est totalement obstruée, le muscle cardiaque se grangène, ce qui provoque un infarctus du myocarde ou une crise cardiaque.

En outre, certains facteurs de risque peuvent aider à développer une angine de poitrine :

  • Les antécédents familiaux et personnels (l’âge, le sexe ou si l’un des proches parents a été victime d’une maladie cardiovasculaire telle qu’un infarctus du myocarde à un âge précoce, vous courez grandement le risque d’être atteint d’une angine de poitrine au cours de votre vie)
  • La sédentarité
  • L’hypercholestérolémie
  • Le diabète
  • Le tabagisme
  • Le surpoids

personne en surcharge pondérale

  • L’hyperthyroïdie
  • Une myocardiopathie
  • Les troubles cardiaques
  • Les lésions des valves cardiaques
  • L’hypertension artérielle.

hypertension cause de l'hypertension

Le principal symptôme de cette pathologie cardiaque est une douleur oppressante ressentie au niveau de la cage thoracique et qui peut s’étendre à d’autres parties du corps comme l’épaule, le dos et la mâchoire inférieure.

D’autres signes caractéristiques survenus durant l’effort, au repos ou en cas de stress peuvent également signaler la présence d’une angine de poitrine:

  • Une sensation de lourdeur au niveau du bras, de l’épaule ou de la main
  • Une grande difficulté respiratoire
  • Une sensation d’étouffement dans le cou.

symptômes de l'angine de poitrine

L’angine de poitrine peut être diagnostiquée par divers examens médicaux tels qu’une échocardiographie, une angiographie coronaire, une anamnèse avec une prise en compte des symptômes du patient ou une scintigraphie du myocarde.

Sachez que 10 à 12% des femmes et 12 à 14% des hommes âgés de 65 ans à 84 ans sont concernés par cette affection cardiaque.

Prévention de l’angine de poitrine

Prévenir la maladie de l’angor revient à réduire les facteurs de risque cardiovasculaire en réadaptant son mode de vie par des choix plus sains comme :

  • Stopper la cigarette
  • Exercer une activité physique régulière (20 minutes de marche quotidienne ou de randonnée par exemple)
  • Cuisiner soi-même ses repas avec des ingrédients nutritifs et privilégier la cuisson à la vapeur
  • Eviter de consommer les aliments trop riches en graisse (préparations industrielles, charcuteries, viandes rouges) et opter plutôt pour des viandes blanches ou maigres et des légumes

éviter les aliments trop riches en gras

  • Se méfier des plats mijotés en sauce ou cuits en friture ou au beurre
  • Boire l’alcool avec modération (ne pas dépasser 3 verres alcoolisés par jour pour l’homme et 2 verres pour la femme)
  • Limiter sa consommation de sucre pour raccourcir le risque de diabète
  • Donner la priorité aux poissons, aux fruits, aux légumes et aux bonnes graisses comme l’huile d’olive dans son régime alimentaire.

manger des fruits et légumes pour arrêter de fumer

Faire du vélo, s’adonner au jardinage, effectuer le ménage, nettoyer les vitres de la maison ou de la voiture, repasser, laver la vaisselle ou faire du bricolage sont aussi des activités que vous pourrez réaliser pour vous dépenser en énergie et diminuer les risques des troubles cardiovasculaires.

Comment traiter l’angine de poitrine ?

Les traitements de l’angor sont généralement médicamenteux. Ils ont pour but de soulager la douleur pendant la crise, d’empêcher la progression de la maladie vers un infarctus du myocarde, de combattre les facteurs de risque tels que l’arrivée de d’autres affections cardiaques et de renforcer la circulation coronarienne.

Les dérivés nitrés, pris par voie sublinguale permettent de prévenir les crises d’angor et les bêta-bloquants, médicaments reconnus très puissants sont prescrits pour traiter particulièrement l’angine de poitrine d’effort.

calmer l'angine de poitrine

Quant aux antagonistes du calcium, ils aident à éviter la contraction des artères des coronaires et minimisent la fréquence des crises angineuses et en ce qui concerne les antiagrégants plaquettaires, ils sont utilisés pour éradiquer la thrombose et bloquer la venue d’un infarctus du myocarde.

Il existe aussi des remèdes naturels qui se sont montrés très efficaces dans le traitement de l’angine de poitrine. Il s’agit du jus d’oignon, des infusions de fleurs d’aubépines, du citron et du céleri à consommer régulièrement, des fleurs d’arnica et de l’infusion à base de camomille.

Ces méthodes naturelles neutralisent les symptômes angineux, stabilisent le taux de cholestérol et sont bénéfiques à la circulation sanguine.

tasse de camomille

Produit pour traiter les angines de poitrines

amlodipine angine de poitrine traitement sans ordonnance
Consulter la fiche produit

Acheter sur notre pharmacie en ligne