Acné

L’acné est la première cause de consultation chez le dermatologue. Aussi appelée la maladie du follicule pilosébacée, cette pathologie touche en métropole plus de 15 millions d’individus. Les personnes principalement concernées sont les adolescents ( 80 %) mais aussi près de 20 % des femmes âgées de 25 à 40 ans.

Emprunté de l’anglais « acne » qui signifie « le sommet » ou  « point », le corps médical utilise ce terme pour le diagnostic de ce type de pathologie. Le traitement est en général de 6 mois voire plus selon la gravité.

Aujourd’hui l’acné est considérée comme un véritable enjeu de santé publique. Son impact physique a des répercussions psychologiques sur les patients et de facto sur leurs comportements avec les autres individus.

Qu’est ce que l’acné ?

L’acné est une maladie de la peau et plus spécifiquement une affection des follicules pilosébacées. Il s’agit d’une obstruction du canal pilaire par un excès de sébum et de cellules dites « mortes ». Cela a pour conséquences différents symptômes allant de la rétention du sébum pouvant causer une inflammation jusqu’à une infection des follicules.

femme ayant de l'acné

Quelles en sont les causes ?

Hyperséborrhée

On ne peut parler d’acné sans parler du phénomène de l’ Hyperséborrhée. Par définition c’est une sécrétion anormale de sébum stimulée par une modification hormonale. Ce phénomène donne un aspect brillant à votre peau et les pores de votre derme sont dilatés. On parle aussi de peau grasse.

La sécrétion de sébum s’active sur les zones du corps où se trouvent les glandes sébacées à savoir :

  • Le visage
  • Le cuir chevelu
  • Le centre du dos
  • Le thorax (face antérieure)
  • Les avant bras

Follicules obstrués ou « Points noirs »

Appelé aussi comédon ouvert, le point noir est une accumulation de cellules et de sébum oxydés. L’aspect noirâtre est le fait d’une oxydation de la kératine.

La taille du point noir est de l’ordre de 2 à 3 mm de diamètre. A ce stade, la vigilance s’impose car le terrain est propice à une infection bactérienne.

Développement bactérien et “points blancs”

La bactérie mise en cause est le Propionibacterium Acnes qui évolue naturellement dans notre organisme.

Cependant son développement ne sera pas à l’origine d’une infection mais d’une inflammation du follicule en cas d’hyperséborrhée.

D’où l’apparition de boutons rouges. On parle de lésions inflammatoires. Le terme « papule » peut-être utilisé. Les papules sont par définition des inflammations de la peau.

Formes caractéristiques

Sont systématiquement recherchées chez les patients les infections suivantes , qui sont le plus souvent réunies à des degrés de développement variables.

Comme évoqué les zones les plus touchées sont le visage (Front – joue – pointe du nez – menton) , le cou, le dos et le thorax. Elles présentent les plus fortes concentration de follicules pilo-sébacés.

  • L’hyperseborrhée : peau luisante et grasse
  • Les comédons : sont aussi appelés point noirs
  • Les papules : forte inflammation du derme. La peau est rouge, chaude au toucher et peut-être douloureuse. Souvent la résultante d’un microkyste (comédon). Généralement les papules disparaissent seules et donnent naissance à une pustule.
  • Les pustules : boutons contenant un liquide jaunâtre. Souvent de taille supérieure aux papules elles sont caractéristiques de symptômes inflammatoires et infectieux.
  • Les nodules : caractérisés par des atteintes profondes du derme. L’évolution est généralement longue et peut causer des cicatrices voire amener à de la chirurgie.
  • Les kystes : Ce sont des comédons enveloppés d’une coque très fibreuse qui empêche l’expulsion du sébum. On parle alors d’acné kystique.

Prévenir l’acné

Il est fondamental de suivre l’ordonnance de votre dermatologue ou médecin traitant. Cependant les règles fondamentales d’hygiène de vie et de prophylaxie quant aux effets néfastes du soleil sont à respecter.

Bien suivre son traitement

médecin prescrivant un traitement

Il est important de suivre à la lettre le protocole imposé par votre médecin. C’est l’une des clefs de la réussite pour bien traiter l’acné. Moins de la moitié des patients suivent correctement leur traitement.

Règles d’hygiène

stop cigarette zen attitude

Il est prouvé que le tabac et le stress influent sur votre acné. Donc exit la cigarette et retour à une zen attitude. Votre médecin vous conseillera très certainement des pains dermatologiques adaptés à votre peau. Donc bien suivre ces recommandations. Le maquillage et produits de gommages agressifs sont généralement proscrits. Encore plus si vous utilisez des médicaments de la classe des rétinoïdes. Votre médecin est là pour vous conseiller, alors n’hésitez pas à lui en parler.

Se protéger du soleil

protection solaire

Le soleil est source d’agression du derme et favorise le développement de votre acné. Ne pensez pas que vous exposer va assécher votre peau ! Il est donc conseillé d’éviter des bains de soleil d’autant que ce dernier peut laisser des cicatrices sur les zones touchées dont le visage et faire brunir d’autres parties en laissant des tâches.

Si vous prenez des traitements à base de tétracycline il est important de ne pas s’exposer au soleil.

La nourriture

bonne alimentation

Bien que deux écoles soient diamétralement opposées quant à l’impact de certains aliments, bon nombre d’études voient aujourd’hui le jour et invitent à des conseils hygièno-diététiques. Les scientifiques ont remarqué chez des peuplades d’Amérique du Sud et de Papouasie Nouvelle Guinée l’absence de points noirs. De toute évidence l’absence de glucides issus de l’industrie renforce cette hypothèse. Il est donc conseillé d’éviter les pains de mie, riz et gâteaux issus de l’industrie agro-alimentaire. L’absorption de sucre ne semble pas être en reste. Les produits laitiers sont aussi mis au banc des accusés. Ces produits industriels augmentent la sécrétion d’insuline engendrant la libération d’androgènes qui par effet de cascade provoque de l’hypersébhorrhée. Aujourd’hui on parle d’alimentation anti-acné voire de Diet Spécial Acné !

Nos traitements

Nous offrons également la possibilité de découvrir les différents médicaments associés, faire défiler le tableau en dessous :